TENUE SOCIALE





Expérimentation de groupe autour de l'uniforme et de la dynamique de groupe. 

Généralement, on choisit de faire partie d’un groupe par intérêt, par convictions religieuses, par valeurs ou pour un emploi. Une tenue vestimentaire est dans la plupart des cas imposée, voire fortement suggérée. Ici, le point de départ du groupe était l’uniforme. Celui-ci n'ayant aucune fonction prédéterminée ni aucune valeur d'identification sociale, le groupe de participants avait comme tâche de déterminer sa fonction et d’investir celui-ci par une action dans le Vieux-Hull. À travers cette expérience, l’artiste a observé la dynamique de groupe, les rapports de forces et les moyens adoptés pour arriver au consensus.
 

L’exposition présentée à AXENÉO7, Gatineau, du 18 août au 18 septembre2016, présentait le travail de recherche, des dessins, de la documentation et les uniformes placés sur des supports et disposés dans l’espace, suggérant ainsi un rassemblement de groupe.

L'exposition faisait suite à une résidence de recherche au cours de laquelle Anne-Marie Ouellet s'est penchée, par le biais de questionnaires et de rencontres, sur l’expérience de gens qui dans leur quotidien, portent l’uniforme. Ces recherches avaient pour but de cerner le sentiment d’appartenance généré par le port de l’uniforme. Également curieuse de connaître les petits gestes que certains posent afin de modifier leurs uniformes en fonction de leurs conforts et leurs goûts personnels, ainsi que le rapport qu’ils entretiennent avec leurs uniformes, l’artiste s'est penchée sur différentes fonctions, occupations et engagements. Au cours de sa résidence, l'artiste a rencontré une sœur cloîtrée Servante de Jésus-Marie; des étudiants du collège privé St-Alexandre de Gatineau; des employés de chaînes de restauration rapide; un agent de la paix du Palais de justice de Gatineau; des employés de la Société de transport de l’Outaouais. Plusieurs autres personnes ont notamment répondu au questionnaire en ligne, tels que des agents de sécurité, des membres d'équipes sportives, un facteur et des infirmières. 
Ces recherches ont alimenté un travail de dessins, l'élaboration et la réalisation d'une série d'uniformes qui ont été mis en action par de participants. 

PARTICIPANTS : Laurence Beaudoin Morin, Laure Bourgault, Louis-Maxime Joly, Simon Labelle, Hélène Lefebvre, Fivi Lu, Sara Anne Mailhot et Jean-François Nault














TENUE SOCIALE from Anne-Marie Ouellet on Vimeo.

Photos: Justin Wonnacott