Cellule domestique





Cellule domestique est un projet qui prend pour objet l’espace résidentiel et allie recherche, expérimentation, participation et création.

Intéressée par le développement des nouveaux espaces résidentiels et les discours de vente promettant un avenir meilleur, miroitement d’une nouvelles manière d’habiter la ville appuyé par des banques d’images génériques donnant l’illusion d’une vie en harmonie avec la nature et la communauté, j'ai réfléchi à la standardisation, à la construction du discours et à l’usage de ces espaces en relation à l’environnement extérieur et plus précisément à l’espace public.

À la suite de recherches, d’observations et d’expérimentations, j'ai élaboré une œuvre présentée sur une place publique lavalloise située dans le secteur du futur centre-ville, en plein développement immobilier. Faisant écho à l’unité modèle, le projet de création et d’infiltration dans l’espace urbain prendra la forme d’une intervention performative participative. Au moyen de mises en scène de l’usage de l’espace résidentiel et de la visite de condo modèle, les actions performatives  — en amenant l’espace domestique dans l’espace public — mettront en relation les rapports de forces qui s’opposent et se complètent.

Faisant des liens avec la métaphore de l’île, empruntant des référence au théâtre grec et ayant comme sujet principal l’unité d’habitation, le projet mêle conventions, discours promotionnels, rêve et dystopie.

(Texte librement inspiré des sites de vente de condos, de Bruce Bégout, Ballard et Baudrillard. Écrit en collaboration avec Louis-Philippe Côté.)


Participants:
Choeur:Georges Audet, Jean Simon Bilodeau, Thomas Duret, Marc-André Fabi, Claudette Lemay, Eva Michel et Charles Roy.
Hôtesse: Julie Fortin
Messager: Arnaud Doiron
Famille modèle: Éliott Côté, Louis-Philippe Côté, Saskia Heckmann et Emmanuelle Jetée 

Avec la collaboration de Pascale Tremblay et du centre d'artiste VERTICALE.




Vidéo promotionnelle du projet


PROCHAINEMENT from Anne-Marie Ouellet on Vimeo.





































Photos: Alexis Bellavance